La gestion fluide d'un volume considérable de marchandises a toujours été une difficulté majeure de la logistique de gestion des colis dans l'industrie du courrier, du transport express et des colis. Les systèmes de traitement d'images modernes et Auto-ID sont utiles aux prestataires car ils permettent l'enregistrement et le traitement rapides et automatiques de toutes les informations présentes sur les lettres, les colis et les palettes. Les informations sont ainsi immédiatement disponibles pour les processus de tri des prestataires de services de logistique.

Mais cela n'a pas toujours été le cas : À l'époque de l'entrée de VITRONIC sur le marché de la logistique en 1985, seules des caméras matricielles analogiques d'une résolution de 1 000 x 800 pixels étaient commercialisées. Cette résolution correspond à environ un centième des données générées par nos caméras à balayage linéaire aujourd'hui. Néanmoins, dès nos débuts, nous nous sommes concentrés sur des solutions reposant sur des caméras, une technologie de niche à l'époque.

Au départ cependant, le secteur de la logistique n'était pas le premier domaine d'application de ces technologies. Nos premiers projets étaient notamment un système de lecture de codes-barres sans contraste gravés au laser pour identifier les pièces en bois et le développement d'un système de lecture de codes-barres souillés et sévèrement endommagés pour l'entreprise chimique Ciba-Geigy. Ces codes pouvaient être lus et reconstitués, même au travers des films d'emballage. En collaboration avec l'université de Karlsruhe, nous faisions à l'époque des recherches sur des algorithmes qui permettaient de réaliser ces opérations et avons dans le même temps développé une technologie de lecture de codes en deux dimensions. Les caméras matricielles avaient un énorme avantage par rapport aux scanners : elles permettaient d'obtenir des images dans une résolution supérieure avec des informations 2D pour l'évaluation tandis que les scanners laser ne fournissaient que des données 1D pour les analyses.

En outre, les caméras matricielles, reliées les unes aux autres, étaient utilisées pour capturer et traiter les retours dans un but d'optimisation des processus. Dans ce contexte, VITRONIC a joué un rôle capital dans le développement des systèmes VITRONIC Auto-ID et était l'un des pionniers du développement de caméras et de logiciels de traitement d'images puissants. Il est très vite devenu évident que les systèmes Auto-ID reposant sur les caméras à balayage linéaire pouvaient apporter de la valeur ajoutée à nos clients dans de nombreux secteurs, et les caméras matricielles interconnectées sont devenues obsolètes.

Développement des caméras linéaires VICAM
Développement des caméras linéaires VICAM

Repousser les frontières pour innover

Une autre tendance a aussi influencé notre entreprise : la technologie des caméras est devenue plus abordable au milieu des années 1980, ce qui a notamment aidé notre stratégie de développement de systèmes de traitement d'images pour l'industrie du courrier, du transport express et des colis. En raison de sa structure et des défis particuliers auxquels il fait face, ce secteur s'est révélé être le marché d'application et de commercialisation parfait pour notre technologie. Et nous ne nous sommes pas trompés : ce secteur est aujourd'hui le premier bénéficiaire de nos solutions logistiques.

Depuis 35 ans maintenant, nos clients bénéficient de l'étroite collaboration qui existe entre les départements de VITRONIC, et du fait que nous aimons sortir des sentiers battus lorsque nous nous penchons sur les problématiques de l'industrie. L'une de nos premières innovations marquantes a donc été la caméra à balayage linéaire compacte. Cette technologie était initialement destinée au secteur du contrôle routier. Elle permettait de scanner les images analogiques des caméras de surveillance de la circulation et de lire les plaques d'immatriculation des voitures grâce à la reconnaissance optique des caractères (OCR). Au début des années 1990, nous avons amélioré la technologie OCR grâce à une qualité d'image supérieure et à des algorithmes adaptés.

Les connaissances obtenues lors du développement pour le secteur du contrôle de la circulation ont rapidement été appliquées à la logistique. En développant une solution de mise au point automatique haute vitesse pour la caméra à balayage linéaire et en l'associant à nos dispositifs de mesure 3D, les caméras étaient alors en mesure de détecter rapidement et sans erreur des colis de différentes formes et dimensions se déplaçant à grande vitesse. Cette technologie a grandement amélioré le processus de lecture. L'un de nos premiers projets dans ce contexte était la lecture des retours pour les grandes entreprises de vente par correspondance allemandes telles que Klingel et Otto. Dans ces applications, la lecture de l'étiquette à code-barres permettait d'associer le retour à la commande originale. La raison du retour pouvait également être identifiée sur l'étiquette d'expédition.

De nos jours, les caméras à balayage linéaire avec mise au point automatique sont la norme dans le secteur de la logistique. Seules 3 entreprises dans le monde maîtrisent cette technologie.

Les premiers pas dans l'industrie du courrier, du transport express et des colis

UPS, l'une des plus grandes entreprises d'expédition américaines et l'un de nos premiers clients dans le domaine de l'automatisation logistique, a été convaincue par notre solution. La technologie a été mise en œuvre dans ses locaux de Francfort-Fechenheim, le plus grand hub automatisé de l'entreprise en Europe à l'époque. Afin d'être aussi compétitif que possible dans le secteur féroce de la logistique de gestion des colis, il est nécessaire de disposer de solutions hautement automatisées et les systèmes Auto-ID jouent un rôle essentiel pour cela. En capturant automatiquement les données et en les intégrant à des systèmes connectés, il est ainsi possible d'assurer une documentation homogène. Cependant, il nécessaire pour cela que toutes les informations sur les colis, comme les codes-barres, les codes 2D et les textes bruts, puissent être parfaitement reconnues. Ainsi, la difficulté était aussi de garantir la lecture sans erreur des textes bruts sur les étiquettes d'adresse et d'autres informations imprimées. Les scanners laser n'en étaient pas capables. Seule une solution reposant sur une caméra était alors envisageable. Toutefois, des difficultés restaient présentes : les colis comportent parfois des banderoles, des films, du ruban adhésif et des adresses manuscrites, ce qui complique la reconnaissance et l'identification des adresses.

VITRONIC a été la première entreprise à être en mesure de capturer sans difficulté ces informations sur les colis, en une seule étape. À ce jour, nous restons le seul fournisseur unique de tous les composants nécessaires à cela.
Gerhard Bär Directeur des opérations et co-fondateur de la division logistique de VITRONIC

Mise en correspondance manuelle des données

Même aujourd'hui, les adresses manuscrites sur les lettres et colis expédiés par les particuliers représentent une difficulté. Ce type de colis représente moins de 5 % du volume total de l'industrie du courrier, du transport express et des colis, mais cela reste beaucoup. Pour une lecture précise des étiquettes d'adresse qui ne peuvent pas être lues par une machine, la seule solution est le codage vidéo. Dans ce processus, les étiquettes sont transmises sous forme d'images numériques à des stations de travail spécialement équipées où elles sont ajoutées manuellement par un personnel qualifié. Nous avons développé cette technologie afin de garantir une lecture de 100 % des étiquettes. Après tout, même les systèmes de traitement d'images les plus poussés n'en étaient pas capables.

Gerhard Bär à côté d'une caméra linéaire VICAM, le cœur des systèmes d'identification automatique de VITRONIC.

Le codage vidéo pour combler les lacunes

VITRONIC a été la première entreprise à mettre en œuvre le codage vidéo dans le hub UPS de Fechenheim. Nous avons ainsi pu atteindre une productivité de 20 000 colis par nuit. Afin de garantir une lecture de 100 % des étiquettes, nous avons développé notre système de codage vidéo dès 1995. Il s'agissait de la première solution au monde qui permettait de transmettre de grands volumes de données d'images sur les écrans des postes de travail. De cette manière, toutes les informations des colis ne pouvant être lues automatiquement pouvaient être attribuées aux postes de travail pendant le processus de tri. Il était ainsi possible d'éviter les dépenses liées à des postes de travail de post-traitement encombrants et coûteux. Nous avons pu améliorer considérablement la productivité lors du processus de tri et, surtout, réduire les temps d'attente des véhicules de livraison. Trente employés environ, installés dans des bureaux, étaient chargés de coder les colis sur des écrans. Le processus était si efficace que nous avons également installé 160 stations de vidéocodage équipées de la technologie de caméra associée ainsi qu'environ 200 systèmes VITRONIC Auto-ID dans le plus grand centre de distribution UPS au monde à Louisville (États-Unis), Worldport. Outre cela, nous avons développé notre premier système de mesure du volume certifié, VOLUMEC, pour cette application. Il s'agit toujours de l'un de nos composants les plus importants à ce jour.

C'était le premier grand projet de VITRONIC dans le domaine de l'automatisation logistique et également le projet le plus ambitieux pour notre entreprise qui n'avait alors que 14 ans (en 1999).

Cette réussite dans le hub de Worldport a ainsi donné naissance à notre filiale VITRONIC Machine Vision Ltd. à Louisville la même année.

L'importance des projets avec nos clients de Worldport et la création de notre filiale ont été d'une importance non négligeable. Nous avons fait un énorme bond en avant en termes de technologie et de croissance. Et, en nous établissant aux États-Unis, nous entrions également sur le marché mondial. Les systèmes de base développés pour le marché nord-américain ont été la pierre angulaire de toutes les nouvelles solutions déployées dans le monde entier durant 20 ans.

Notre succès aux États-Unis

L'un des projets aux États-Unis dont nous sommes particulièrement fiers est celui de l'installation de 4 500 caméras modernes spécialisées pour le United States Postal Service (USPS). Cette solution innovante a permis l'automatisation de la lecture des colis dès qu'un employé pénétrait dans la zone de détection avec un colis. Les caméras étaient ensuite en mesure de communiquer avec la base de données du client. Le système comprenait également des haut-parleurs qui annonçaient la destination de chaque colis pour faciliter le tri manuel. Nous avons par la suite appliqué ce système dans le monde entier pour les activités de fret de l'entreprise qui est maintenant la filiale de FedEx, TNT.

Ce prestataire de services de colis express était à la recherche d'un partenaire capable de mesurer et d'identifier toutes les données de fret, des grandes enveloppes aux palettes de transport. Les données et les images générées étaient ensuite archivées et le client était en mesure de les retrouver et de les utiliser n'importe où. Nous avons remporté l'appel d'offres et avons eu l'opportunité d'installer nos systèmes partout dans le monde.

Nous avons déployé cette solution dans 56 pays, ce qui a stimulé notre croissance et a fortement étendu notre offre de services et nos services d'assistance à l'international. C'était une incroyable source de motivation pour toute l'équipe et la récompense pour tout le travail fourni au cours des années précédentes.
Gerhard Bär Directeur des opérations et co-fondateur de la division logistique de VITRONIC

Et maintenant? Les solutions d'archivage globales

À l'avenir, nous continuerons de travailler étroitement avec nos clients pour leur permettre d'automatiser la capture de leurs expéditions et marchandises. Dans le même temps, nous proposons des solutions intelligentes pour la gestion des données numériques et la connectivité des processus des chaînes d'approvisionnement dans leur globalité. Cet aspect est d'autant plus important que le secteur de la logistique est de plus en plus synonyme d'une concurrence féroce sur les marchés mondiaux. Les grands acteurs des services de courrier, de transport express et de colis cherchent par conséquent à standardiser progressivement leurs chaînes d'approvisionnement. C'est pour cela que la mise en réseau à l'échelle mondiale est primordiale, mais les données requises pour cela ne sont pas toujours disponibles de manière transparente.

Il est donc nécessaire d'interconnecter les systèmes, où qu'ils se trouvent, et d'archiver toutes les données enregistrées comme les informations concernant les codes, les textes bruts, les poids, les volumes, les étiquettes des produits dangereux et les images. En faisant cela, il est possible de générer des statistiques intersystèmes et dans différents lieux mais aussi d'analyser et d'optimiser les processus tout en permettant le suivi à l'international des expéditions. En étroite collaboration avec nos clients, nous impulsons également l'évolution technologique des processus de tri. Grâce aux solutions Auto-ID comme le système de dimensionnement, de pesage et de scan (DWS), nous pouvons fournir des données complètes et aider à la numérisation de la chaîne d'approvisionnement. Mais cela nous permet aussi de répondre aux exigences actuelles de l'industrie du courrier, du transport express et des colis : la livraison le jour même et le suivi des expéditions en temps réel.

Comment pouvons-nous vous aider?

Gerhard Bär

Gerhard Bär

Gerhard Bär, COO et co-fondateur de la division logistique chez VITRONIC

Me suivre

S'abonner à la newsletter
the machine vision people
Que ce soit dans le domaine de l'automatisation ou de la technologie du trafic: avec nos systèmes, nos clients en voient plus. La combinaison de matériel, de données et d'une évaluation intelligente rend possibles des applications et des analyses impensables jusqu'à récemment. Un monde auparavant caché devient visible et utilisable.